Christophe, la réalité est là

La réalité est là

Je suis ici et ailleurs. Mais où se trouve cet ailleurs ? Juste là, devant mes yeux et c'est merveilleux. Je dois prendre conscience et accepter que je ne suis pas seul mais entouré d'amour par des êtres lumineux, qui sont toujours à mes côtés pour œuvrer vers le chemin de la lumière.

Enfant, je me posais un tas de questions. Qui suis-je ? Je me sens si différent. Le monde est il créé autour de moi ? Pourquoi est-ce que je me sens accompagné ? L'adolescence m'a plongé dans la solitude, avec un retrait de moi face aux autres. Mes parents m'avait mis élevé dans religion catholique. Intrigué par cet être nommé Jésus, j'ai voulu en apprendre plus par les différentes communions, j'étais enfant de cœur et j'ai même voulu être prêtre. Je me revois dans ma chambre à faire des messes comme à l'église. Malgré cela, j'étais seul. Enfin pas tout à fait puisque je ressentais que l'on m'écoutait ailleurs.

Puis est venu le moment où j'ai pris conscience que la nuit je sortais de mon corps. Au début j'ai eu très peur. Il s'en est suivi que je ressentais une entité dans ma chambre, qui m'observait tranquillement. Je me suis donc mis à parler avec elle, je voulais savoir si cela n'était pas le fruit de mon imagination. J'entendais des choses dans ma tête, des conseils, une sorte de pensée verbale. Lorsque je me couchais, je sentais cette entité s'assoir sur mon lit, mes draps s'enfonçaient, je ressentais comme des caresses sur mon visage. J'entendais, "n'aies crainte, je veille sur toi, dors maintenant". Et je repartais dans mes rêves, voir même au-delà lorsque je sortais de mon corps.

6

 

Vers vingt ans, je suis allé rendre visite à ma grand mère. Elle vivait avec une de ses filles et sa petite fille. Ma tante me parlait d'un reportage dont elle avait entendu parler, dans lequel il se disait qu'il était possible de parler avec les morts avec un magnétophone. Elle me dit qu'elle avait un magnétophone et qu'elle aimerait bien que l'on essaie. Moi qui suis curieux, j'étais d'accord pour cette expérience.

J'avais entendu dire que lors d'un enregistrement, il fallait ajouter un support pour que l'entité puisse parler. Nous sommes montés au 1er étage de la maison, là où ma tante assouvissait sa passion, les oiseaux. Elle avait au moins une quinzaine de cages, avec des canaris, des perruches, des mandarins,etc..................leurs chants étaient infernaux, stressants, mais bon c'était un bon support. Je mis le magnétophone en route et appelait mon grand père qui était décédé depuis de nombreuses années. J'avais deux ans lorsqu'il partit.

Je n'avais vraiment aucune expérience en la matière. Nous sommes sortit de la chambre et sommes redescendus au rez de chaussé avec ma grand mère, pendant que les oiseaux chantaient à tue tête. Il était impossible là où nous nous trouvions que le magnétophone puisse enregistrer nos voix ou d'autres bruits extérieurs à cette chambre. 45 minutes ont passé, nous sommes allé arrêter l'enregistrement pour écouter.

Pendant les 10 premières minutes, on entend les oiseaux qui n'arrêtent pas de chanter, puis d'un coup, ils s'arrêtent net. Deux secondes après une voix métallique apparait en disant "Christophe" et hop les oiseaux se remettent à chanter et ne s'arrêtent plus jusqu'à la fin de la bande. J'en suis resté des nues, les larmes ont coulé sur mon visage et un sentiment d'amour immense m'envahit entièrement le corps... Oui, la réalité est là !!! Suite

Christophe Guilbert

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×